Cordeau

Dans le nord de la France, il est de tradition d’atteler les chevaux de travail au cordeau. C’est pourquoi, nous utilisons un collier de traction spécifique appelé « Collier Flamand ».

                      

Cette technique de menage permet de faciliter le travail du meneur car ce dernier n’a qu’une ficelle à disposition pour conduire.

Cette ficelle est appelée « cordeau ». Elle laisse au meneur la liberté de travailler de ses mains sans être dépendant de guides, notamment pour tenir un outil, le palonnier ou la chaîne de débardage.

Le cordeau est relié aux rênes derrière le collier par un anneau. Les rênes sont attachées en bas des branches, assez longues, d'un mors droit.

Le meneur donne ses indications au cheval par des mouvements de la main, saccadés ou continus. Ces mouvements sont accompagnés d'ordre à la voix, forumulés selon les patois locaux, les plus connus étant "à hut" (à droite) et "à dia" (à gauche).